Actualités

Retrouvez toutes les actualités du Moulin

Le Spa des Clos | Moulin de la Coudre | Hotel Yonne

Le Spa des Clos

14Juil

Le SPA des Clos met l’humain au premier plan pour que votre séjour vous permette de repartir de bon pied à la découverte des trésors de l’Yonne ou tout simplement de notre restaurant Gastronomique.

Le Spa des clos utilise trois marques différentes pour tirer le meilleur de chacune d’elles.

Premièrement, Biologique recherche une marque sur mesure avec des résultats incroyable dès le premier soin. Cette marque est présente dans les grands spas hôteliers de renoms.

Deuxièmement, Vinésime, une marque bourguignonne naturelle qui utilise les actifs du Pinot noir et Chardonnay pour des soins anti âge et corps.

Et enfin, Nohem, une marque biologique et éco responsable qui explore les rituels des cinq continents.

Plus d’informations : https://www.spadesclos.fr

Découvrir la carte des soins : cliquez ici

Le Pigeonnier Colbert

15Mai

Dans un cadre verdoyant entouré d’arbres séculaires, le Pigeonnier Colbert, situé sur l’ancien domaine de chasse de Colbert, maître de Seignelay, allie charme et convivialité. A Rouvray dans l’Yonne, à seulement 13 kilomètres d’Auxerre et 18 km de Chablis, le lieu est facilement accessible par autoroute A 6 pour ensuite se retrouver dans notre havre de paix, en pleine nature.

Pour votre confort, le Pigeonnier Colbert, dispose de 2 chambres à la décoration soignée et personnalisée, d’une salle d’eau atypique, d’un salon avec sa cheminée, et d’une bibliothèque.

La pièce à vivre est spacieuse ; elle est dotée d’une cuisine entièrement équipée et d’une salle à manger avec une vue imprenable sur le ru qui borde la propriété.

C’est un lieu très bucolique pour s’y ressourcer.

Nathalie et Éric, ont entièrement reconçus les lieux dans un écrin authentique au confort moderne et à l’atmosphère feutré. En effet, l’art de recevoir est leur maître mot.

Plus d’informations : http://www.le-pigeonnier-colbert.fr

Musée Leblanc-Duvernoy Auxerre

11Fév

En plein cœur du centre ville d’Auxerre, dissimulé au fond d’un agréable jardin, s’élève l’ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle légué à la ville par Paul Le Blanc-Duvernoy. D’abord, pour perpétuer le souvenir de sa famille, ensuite pour que perdure sa passion pour les arts, en transformant la demeure familiale en musée dans lequel sont désormais exposées les œuvres d’art léguées ou appartenant aux collections municipales.

Cathédrale Saint-Étienne d’Auxerre

11Fév

La cathédrale Saint-Etienne – Un riche patrimoine culturel et historique

Guerre de Cent Ans, sac protestant de 1567 ou Révolution française ont profondément affecté le patrimoine artistique de Saint-Etienne qui n’en conserve pas moins un ensemble très varié d’œuvres d’art de toute nature

Sa grande collection de vitraux des XIIIe et XVIe en constitue le joyau, et les peintures murales (XIe-XVIe siècles), sur bois (XVIe siècle) ou sur toile (XVII-XVIIIe siècles) concourent au rayonnement spirituel et culturel de l’édifice.

La Collégiale Saint-Martin

11Fév

Erigée en 1160 et reconstruite à partir des années 1220, la collégiale St-Martin de Chablis est l’un des nombreux édifices religieux influencés par la cathédrale de Sens. Hormis le clocher, elle a conservé ses murs d’origine. Les peintures du XIIIème siècle et les fers à cheval sur le portail latéral soulignent la spécificité de cette étape sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle. Les restaurations successives n’ont guère modifié son aspect général, à l’exception du clocher, édifié en 1852, et dont la flèche s’élève à 50 mètres.

Noyers-sur-Serein

11Fév

Entre colombages et pierres taillées, colonnettes et pinacles sculptés, pavés granit et pavés calcaire, petites ruelles et successions de placettes, tours léchées par les méandres du Serein, Noyers la médiévale porte bien son titre « d’un des plus beaux villages de France « .

Que ce soit de jour ou de nuit, en empruntant la voie principale du bourg, on pourrait, avec très peu d’imagination, voir évoluer chevaliers, manants, clercs ou bourgeois et on ne serait pas étonné de voir à l’angle de deux rues la figure joviale d’un bourguignon d’antan ou d’entendre s’échapper le chant d’un ménestrel d’une des seize tours qui longent les remparts.